La mobilisation organisée par la Coordination anti-bassines 86 a rassemblé près de 600 participants le dimanche 18 mars 2018 à Migné-Auxances.

La salle des fêtes de Migné-Auxances était comble dans la matinée. Près de 300 personnes se sont déplacées pour assister à une conférence riche d’enseignements sur les problématiques économiques, écologiques et sociétales des projets de bassines.
Après la diffusion d’un clip vidéo réalisé par Points de vue citoyen, plusieurs intervenants se sont succédés sur scène :

  • Pascal Canaud, Alternatiba Poitiers (à l’animation de la conférence-débat)
  • Michel Girard, ingénieur agronome indépendant
  • Jean-Louis Jollivet, vice-Président de Vienne Nature
  • Michel Debiais, UFC-Que Choisir
  • Nicolas Fortin, Confédération Paysanne

Les présentations ont fait place à un débat permettant à celles et ceux qui le souhaitaient de prendre la parole sur le sujet des bassines :

  • Benoit Vanneck, LPO
  • Frédéric Brochet, viticulteur bio d’Ampelidae
  • Jacques Savatier, député de la Vienne
  • Nicolas Turquois, député de la Vienne
  • Philippe Giraud, adjoint au maire de Migné-Auxances
  • Léonore Moncond’Huy, conseillère régionale de la Vienne
  • Rémy Marchadier, maire des Roches-Prémarie-Andillé

À la suite d’un pique-nique convivial, près de 600 participants se sont rassemblés en début d’après-midi au point de départ de la randonnée-manifestation, banderoles, pancartes et bassines métalliques à la main. Dans un joyeux concert de percussions, les manifestants ont parcouru 2 km pour se rendre jusqu’au site d’un projet de bassine.
Plusieurs prises de parole ont salué le succès de cette mobilisation et du mouvement citoyen dans le département. La députée des Deux-Sèvres Delphine Batho a également pris le micro pour exprimer son soutien et sa solidarité aux opposants à ces projets de bassines.
En conclusion,  Jacques Pasquier, représentant de la Confédération Paysanne au CESE (Conseil économique, social et environnemental), a souligné  la valeur symbolique du site de Migné-Auxances, au paysage désertique, exemple type d’un modèle agricole industriel et destructeur.

Dans la lignée de la mobilisation des Deux-Sèvres, cette manifestation réussie dans la Vienne marque un temps fort de la mobilisation citoyenne qui prend de l’ampleur dans le département.

Revue de presse de la manifestation

Pour en savoir plus sur les bassines dans la Vienne

Le scandale des bassines en Vienne

Galerie photo

Crédits photos :
Photo d’en-tête : B. Fillon
Galerie : Bien vivre en Val de Boivre