Le Campagnol amphibie

Rongeur aquatique autochtone dans notre département comme le Castor, le Campagnol amphibie Arvicola sapidus est aussi un endémique ouest-européen dont la répartition se limite à la France et la péninsule ibérique. Ce statut original lui confère une forte valeur patrimoniale et lui vaut d’être reconnu comme une espèce déterminante dans notre région.

Étonnamment, cet animal replet n’est protégé en France que depuis 2012, alors qu’il est considéré comme « vulnérable » sur la liste rouge mondiale depuis bien plus longtemps. Trop discret peut-être, ou pas assez spectaculaire ? Il est vrai qu’à côté du Castor, le « rat d’eau » fait pâle figure. Et même si son gabarit le désigne comme un géant de la famille campagnol, il n’accuse qu’un maximum de 240 grammes sur la balance… contre une quinzaine de kilos pour le Castor !

Crédit photo : Alain André

Crottier et réfectoire de Campagnol amphibie. Crédit photo : Alice Chéron Vienne Nature

Autrefois largement répandu, le Campagnol amphibie est aujourd’hui assez localisé même s’il fréquente de nombreux cours d’eau et ruisseaux du département comme le Clain, la Vonne, la Boivre, le Miosson, la Lière... On le trouve également dans des milieux stagnants tels que les mares de la Réserve Naturelle du Pinail ou des étangs du Montmorillonnais.

La diminution des populations de rats d’eau résulte certainement de la colonisation des habitats aquatiques par le Rat musqué et le Ragondin, ainsi que des campagnes d’empoisonnement à la Bromadiolone destinées à réguler ces deux espèces à caractère envahissant.

Pour découvrir la présence du Campagnol amphibie, il faut rechercher ses crottes disposées en petits tas le long des cours d’eau. Son activité diurne permet aussi de l’observer durant la journée en se postant au bord d’un habitat favorable.

Extrait de :
Vienne Nature, 2017. Bêtes et plantes de la Vienne - déambulation dans la biodiversité départementale. Vienne Nature éditions, Fontaine-le-Comte. 240 p.

Fiche descriptive

Habitat

Le Campagnol amphibie est très lié aux milieux aquatiques ce qui lui a d’ailleurs valu l’appellation de « Rat d’eau ». Il affectionne les berges des rivières à courant lent, les canaux d’irrigation ainsi que les marais pourvus d’une végétation riveraine dense. Il creuse des terriers dans les berges. Sur terre, il se déplace aisément au bord de l’eau, entre les racines des arbres riverains.

Alimentation

Il se nourrit essentiellement de plantes aquatiques et terrestres auxquelles s’ajoutent parfois de petits animaux (grenouilles, poissons…).

Crédit photo : Alain André

Crédit photo : Nicolas Tranchant Vienne Nature

Descriptif

Activité : plutôt nocturne - surtout actif à l’aube et au crépuscule. Observé le plus souvent en nage.
Pelage : brun foncé sur le dessus, plus clair sur les flancs et gris dessous.
Oreilles cachées dans le pelage.
Silhouette arrondie et compacte.
Taille : 27-36 cm
Poids : 150 280 g
Longévité : trois ans
Naissances : deux à trois portées annuelles de six à huit jeunes.

Confusion possible

Jeune Rat musqué ou Ragondin

Une plaquette d'information sur le Campagnol amphibie est librement téléchargeable à ce lien.

Nous contacter

Vienne Nature
14 rue Jean Moulin
86 240 Fontaine-le-Comte
(maison en face du Gamm Vert)

Contact
Tél. : 05 49 88 99 04
Courriel : contact [at] vienne-nature.fr

Horaires
Nos bureaux sont ouverts du lundi au vendredi
de 8h30 à 12h30 et de 14h à 17h30.

Politique de confidentialité

Suivez-nous sur Facebook
Facebook Pagelike Widget