Chiroptères cavernicoles prioritaires en Nouvelle-Aquitaine – Un programme d’étude et de conservation inédit en Europe

En 2016, un programme d’étude pour faire l’état des lieux de l’état des populations de Grands Rhinolophes a été lancé en Poitou-Charentes. Ce programme a été co-construit avec le partenaire historique le LabEx ECOFECT de l’Université Claude Bernard Lyon I.
Fort de son succès et des enjeux grandissant, le réseau des associations a aujourd’hui étendu le programme à la Nouvelle-Aquitaine et à six espèces de Chiroptères cavernicoles :

  • Grand Rhinolophe Rhinolophus ferrumequinum ;
  • Murin à oreilles échancrées Myotis emarginatus ;
  • Minioptère de Schreibers Minioterus schreiberii (absent en Vienne) ;
  • Grand Murin Myotis myotis ;
  • Petit Murin Myotis blythii ;
  • Rhinolophe euryale Rhinolophus euryale.

Est appelée espèce cavernicole toute espèce de Chiroptère utilisant le milieu cavernicole pour au moins une phase de leur cycle vital.

Objectifs

L’ensemble du programme vise à l’amélioration et la mise à jour des connaissances sur les espèces cavernicoles prioritaires en Nouvelle-Aquitaine en abordant quatre grandes thématiques :

  • La génétique, afin de définir les contours des populations et mettre en évidence d’éventuelles frein aux échanges génétiques ;
  • L’écotoxicologie, pour tenter d’aborder à quels polluants les espèces peuvent être exposées ;
  • L’épidémiologie, ou l’étude de la circulation des virus, permet de mettre en lumière d’éventuels risques d’exposition pour ces dernières comme de comprendre des mécanismes de circulation couplés au paysage ou à leurs mœurs ;
  • Les déplacements, avec la pose de puces sous cutanées, RFID ou Pit-tag, inertes avec un identifiant unique chez les Grands Rhinolophes, Murin à oreilles échancrées et le Minioptère de Schreibers. Les contrôles d’individus marqués permettent de retracer leurs déplacements. À terme, ces données pourraient permettre d’établir des taux de survie et de comprendre comment les individus utilisent les différents connus au cours de leur vie.

Partenaires

Notre réseau d’associations est évidemment moteur et donc membre du programme au sein du territoire :

  • Charente Nature ;
  • Vienne Nature ;
  • Deux-Sèvres Nature Environnement ;
  • Nature-Environnement 17 ;
  • LPO France ;
  • LPO DT Aquitaine
  • Groupe Chiroptères Aquitaine ;
  • Cistude Nature ;
  • SEPANLOG ;
  • Groupe Mammalogique et Herpétologique du Limousin ;
  • CEN Nouvelle-Aquitaine.

Au-delà des limites administratives d’autres partenaires ont émergé dans le réseau associatif dans toute la France : Pays-de-la-Loire, Bretagne, Normandie, Hauts-de-France, PACA, Auvergne-Rhône-Alpes.

Enfin, de nombreux scientifiques sont partenaires du programme :

  • LabEx ECOFECT / LBBE / CIRI (Université de Lyon) ;
  • CEBC-CNRS/ULR, CBGP/INRA Montpellier ;
  • Université de Caen-Normandie ;
  • Institut Pasteur.

Communication

Un film documentaire sur le programme a été réalisé par les étudiants de l’IFFCAM, école de cinéma animalier de Ménigoute. Il a été présenté en compétition lors du FIFO 2021 ! Il est possible de le visionner ici : https://vimeo.com/435059221/7a3f18d6ba

Bilan au 31 décembre 2021

  • 10 811 individus marqués depuis 2016 ;
  • 8 256 Grands Rhinolophes marqués ;
  • 1 097 Minioptères de Schreibers marqués :
  • 1 030 Murins à oreilles échancrées marqués ;
  • Record de distance pour le Grand Rhinolophe entre site de mise-bas (équipés) et site d’hiver : 249 km;
  • Distance moyenne entre site de mise-bas et site d’hiver pour le Grand rhinolophe : 40 km.

 

      

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
ai1ec_event
page
post
Nous contacter

Vienne Nature
14 rue Jean Moulin
86 240 Fontaine-le-Comte
(maison en face du Gamm Vert)
Tél. : 05 49 88 99 04
Courriel : contact [at] vienne-nature.fr

Nos bureaux sont ouverts du lundi au vendredi de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h.

Politique de confidentialité

Suivez-nous sur Facebook
Facebook Pagelike Widget