La loutre

Les épreintes, indice de présence

La loutre (Lutra lutra) est un mammifère carnivore qui se nourrit essentiellement de poissons. Elle est peu visible car c'est un animal discret qui s'active au crépuscule et la nuit.  Elle occupe aussi bien les eaux douces, courantes et palustre. La loutre est un carnivore individualiste et territorial qui marque son territoire par un dépôt de crottes (épreintes). Ces dernières sont allongées et essentiellement structurées d'arêtes et d'écailles de poissons, la plupart ont un aspect gluant et huileux. Au nez, l'épreinte se révèle douce, sucrée et très marquée d'une nette odeur de poisson.

Les épreintes nous renseignent sur la présence de la Loutre,sur sa fréquence de ses passages et sur l'étendue de son territoire. Elles sont posées en des endroits précis, avec une nette préférence pour les pierres et les rochers, qu'ils soient  dans l'eau ou sur la berge, ainsi que les touffes d'herbes ou les souches. Les ponts et leurs abords, les lavoirs, les seuils, les bondes d'étangs, les confluences et autres accidents du paysage sont des endroits à visiter en priorité pour espérer découvrir les traces du passage de la Loutre.

Loutre d'Europe-Lutra Lutra. Crédit photo: N. Tranchant

Epreinte de Loutre. Crédit photo: M. Gailledrat

Habitante de nos rivières

Pourchassée avec acharnement pour ses ponctions, largement surestimées, dans les piscicultures et  également recherchée pour sa précieuse fourrure, la loutre a failli complètement disparaître du territoire français. A l'aube du 20ème siècle, la destruction organisée s'intensifie et amène la loutre au seuil de l'extinction lorsqu' intervient en 1972 un premier arrêté de protection, renforcé par la loi sur la protection de la nature en 1976. La Loutre est ainsi protégée mais en 1980 sa présence n'est avérée que dans un tiers des départements métropolitains. Seules deux populations subsistent : en Limousin et sur la façade atlantique.

La loutre n'a jamais vraiment disparu de la Vienne. Des indices ténus de présence ont toujours existé sur la partie amont de la Gartempe et en quelques points de la Dive du Nord. Ces deux foyers ainsi que ceux de la Vallée de la Loire sont à l'origine de la reconquête de notre département par des individus pionniers.

Extrait de :
Vienne Nature, 2017. Bêtes et plantes de la Vienne - déambulation dans la biodiversité départementale. Vienne Nature éditions, Fontaine-le-Comte. 240 p.

Pour aller plus loin:

Mammifères semi aquatique de la Vienne

Clé d'identification des crottes de Mammifères

PREVOST O. & GAILLEDRAT M., 2001 - La Loutre (Lutra lutra) dans la Vienne - Statut passé et présent - Avenir de l’espèce. Vienne Nature, Poitiers, 67 pp. – Ouvrage consultable au local de l’association

Nous contacter

Vienne Nature
14 rue Jean Moulin
86 240 Fontaine-le-Comte
(maison en face du Gamm Vert)
Tél. : 05 49 88 99 04
Courriel : contact [at] vienne-nature.fr

Nos bureaux sont ouverts au public.
Le secrétariat est ouvert du  lundi au vendredi, de 8h30 à 12h et de 14h à 17h.

Politique de confidentialité

Suivez-nous sur Facebook
Facebook Pagelike Widget