État des connaissances sur le Sonneur à ventre jaune sur les sites des étangs d’Asnières

Une étude sur les sites Natura 2000 de Nouvelle Aquitaine favorable à l'espèce

En France, le Sonneur à ventre jaune a largement régressé et apparait aujourd’hui rare et menacé. Classée comme Vulnérable sur la Liste Rouge Nationale des Amphibiens de France, cette espèce est notée comme prioritaire dans les politiques publiques nationales. De ce fait, le Sonneur à ventre jaune bénéficie notamment d’un Plan National d’Actions.  La région Nouvelle-Aquitaine porte une forte responsabilité quant à la conservation de cette espèce inscrite aux annexes II et IV de la Directive Habitat-Faune-Flore.

Certains sites Natura 2000 de la Nouvelle-Aquitaine accueillent des habitats favorables à l'espèce. Cette étude sera réalisée à l'échelle de la région avec un protocole harmonisé. Elle permettra  d'améliorer les connaissances sur le Sonneur à ventre jaune dans un objectif de protection et de mise en œuvre des outils en faveur de l’espèce.

Le Sonneur à ventre jaune, espèce phare du site des "Etangs d'Asnières"

Le Sonneur à ventre jaune  (Bombina variegata) est un petit crapaud discret atteignant rarement plus de 5cm. Son ventre est jaune vif taché de taches noires dont la disposition est spécifique à chaque individu. Un autre critère permet de l'identifier facilement: ses pupilles ont une forme de coeur.

Pour retrouve plus d'informations sur cette espèce : https://www.vienne-nature.fr/sonneur-ventre-jaune/

Sonneur à ventre jaune -Bombina variegata. Crédit photo : M. Gailledrat

Habitats affectionnés par le Sonneur à ventre jaune lors de la période de reproduction. Crédit photo: M. Gailledrat

Trois axes d'études entre 2020 et 2021

La première action de cette étude sera la recherche du Sonneur à ventre jaune sur le site pour confirmer sa présence. Une recherche ciblée sur le réseau hydrographique permettra d'affiner la localisation des stations sur le site. Trois passages  seront réalisés afin de couvrir l’ensemble de la saison d’activité de l’espèce. : début de saison (mars-avril) - milieu de saison (mai-juin-juillet) et fin de saison (août-septembre).

La troisième action sera l'estimation de la taille des populations présentes afin de connaître la dynamique de la population et de proposer des mesures de conservations. Le protocole de Capture-Marquage-Recapture (CMR) sera utilisée. Il s'agit de faire une premier passage, de photographier les individus que l'on capture. Comme la disposition des taches ventrales est spécifique à chaque individu, il sera possible de les reconnaitre lors du deuxième et troisième passages réalisé à 2 à 3 semaines d'intervalles. A partir des données récoltées (nombre d'individus vu à chaque session, nombres d'individus recapturés),un modèle mathématique est utilisé pour évaluer la taille de la population. Le  laboratoire NEC – Nature Ecology & Conservation, spécialisé sur les modèles mathématiques, accompagne le projet pour travailler sur ces questions. C’est ce dernier qui réalisera le traitement des données pour l’ensemble des sites Natura 2000 déployant cette action.

 

Nous contacter

Vienne Nature
14 rue Jean Moulin
86 240 Fontaine-le-Comte
(maison en face du Gamm Vert)
Tél. : 05 49 88 99 04
Courriel : contact [at] vienne-nature.fr

Nos bureaux sont actuellement fermés au public. Pour nous joindre, contactez-nous au 05 49 88 99 04 (du lundi au vendredi, de 8h30 à 12h et de 14h à 17h) ou par email à contact [at] vienne-nature.fr

Politique de confidentialité

Suivez-nous sur Facebook
Facebook Pagelike Widget