Recherche de deux espèces d’Hétérocères au sein de sites Natura 2000

Recherche de deux espèces d’Hétérocères d’intérêt communautaire au sein de 6 sites Natura 2000

Le département de la Vienne compte actuellement deux espèces d’Hétérocères (papillons nocturnes) qui sont inscrits aux annexes 2 et 4 de la Directive européenne Habitat-Faune-Flore : la Noctuelle du peucédan (Gortyna borelii) et la Laineuse du prunellier (Eriogaster catax). Ces espèces sont très peu connues, notamment du fait de leur biologie particulière : les adultes apparaissent en automne (septembre à novembre) et ce sont leurs larves (chenilles) qui sont le plus facilement repérables.

L’objectif de cette étude est de parfaire notre connaissance de la répartition de ces deux espèces de Lépidoptères Hétérocères. Ces inventaires permettront d’accroitre les connaissances sur le statut de ces deux espèces au sein du réseau Natura 2000 de la Vienne et de pouvoir les prendre en compte par les animateurs et les acteurs locaux menant des actions de gestion et de restauration.

Les sites ciblés sont la Vallée de la Gartempe, la Basse Vallée de la Gartempe, la Vallée de l’Anglin, la Forêt et pelouses de Lussac-les-Châteaux, les Brandes de Montmorillon et les Landes du Pinail.

Landes mésophiles du Pinail. Crédit photo: S. Ducept

Brandes de Montmorillon. Crédit photo: S. Ducept

La Laineuse du prunellier (Eriogaster catax)

La Laineuse du prunellier constitue, à l’état larvaire, des nids communautaires qu’il est facile de repérer dans les arbustes épineux comme les prunelliers et les aubépines (plantes-hôtes de l’espèce). Cette espèce est déjà signalée de plusieurs sites de pelouses sèches dans le département de la Vienne mais aussi de secteurs de landes .

La recherche des nids communautaires de chenilles de Laineuse du prunellier Eriogaster catax s’effectue à vue, au printemps, en observant attentivement les massifs de prunelliers et d’aubépines.  Elles seront recherchées sur les sites Natura 2000 de la Vallée de la Gartempe, Forêt et pelouses de Lussac-les-Châteaux, Brandes de Montmorillon et Landes du Pinail en 2020.

Eriogaster catax. Laineuse du prunellier. Crédit photo : Vienne Nature

Eriogaster catax-Laineuse du prunellier. Crédit photo: S. DUCEPT

La Noctuelle du peucédan (Gortyna borelii)

Les chenilles de Noctuelle du peucédan sont quant à elles endophytes : elles vivent à l’intérieur des tiges de peucédans (Peucedanum officinale et Peucedanum gallicum), d’abord dans le haut de tige puis descendent, au fur et à mesure de leur croissance, au pied de la plante pour construire leur loge nymphale dans le collet de la racine. Elles passent donc totalement inaperçues pour qui ne le recherche pas spécifiquement.

La recherche des premiers stades de chenilles de Noctuelle du peucédan nous oblige à repérer les stations de peucédan en amont , avant de mener des recherches de chenilles sur les secteurs identifiés.  En 2020, les stations de Peucedanum gallicum seront identifiées et localisées précisement sur les site de la Vallée de la Gartempe,  de la Basse Vallée de la Gartempe, de la Vallée de l’Anglin, de la Forêt et  des pelouses de Lussac-les-Châteaux, des Brandes de Montmorillon et des Landes du Pinail. En 2021, des prospections ciblées pour rechercher les chenilles de Noctuelle du peucédan seront menées, en mai et en juillet/août dans les stations identifiées de Peucedan. Pour compléter ces prospections, la recherche des adultes sera également menée en automne, entre septembre et novembre.

Nous contacter

Vienne Nature
14 rue Jean Moulin
86 240 Fontaine-le-Comte
(maison en face du Gamm Vert)
Tél. : 05 49 88 99 04
Courriel : contact [at] vienne-nature.fr

Nos bureaux sont ouverts au public.
Le secrétariat est ouvert du  lundi au vendredi, de 8h30 à 12h et de 14h à 17h.

Politique de confidentialité

Suivez-nous sur Facebook
Facebook Pagelike Widget